Toute personne faisant des affaires en ligne souhaite améliorer ses taux de conversion. Dans cette quête de revenus, les visiteurs qui lisent des nouvelles ou font des achats en ligne sont devenus la cible d’une machinerie avancée de campagnes publicitaires et d’optimisations de l’affichage des produits. Cela maximise le trafic, minimise le temps de vente, et les affaires sont bonnes.

Mais les visiteurs sont-ils heureux ? Lorsqu’ils considèrent votre site web comme un produit de l’industrie de la consommation, votre plate-forme devient une marchandise. Ce n’est alors qu’une question de temps avant que votre public ne s’en aille vers une offre plus compétitive. Et si vous pouviez faire en sorte que quelqu’un vienne sur votre site parce qu’il le veut et qu’il l’apprécie ?

Je pense que la génération de trafic et la fidélisation se résument à quelque chose de beaucoup plus sain et simple : être capable de fournir aux visiteurs une expérience de contenu bien conçue qu’ils peuvent apprécier.

L'ABC de la conversion par l'image de marque

Le ciblage des visiteurs par le biais de la publicité sur les moteurs de recherche reste primordial pour vos performances en ligne, notamment pour acquérir du trafic. Cependant le point ici est qu’il peut faire partie d’une stratégie de contenu plus globale où vous investissez dans votre propre image de marque pour viser la croissance du trafic. <!–wpml:html_fragment </span> –>

–>

Acquérir du trafic 👀

  1. L’augmentation des volumes de contenu produit vous permet de diffuser à un public plus large. Cela peut demander un certain investissement – en temps et en argent – mais c’est la clé pour obtenir davantage de liens retour et atteindre divers segments de clientèle. Traduisez votre communication pour atteindre d’autres marchés, lancez de nouvelles initiatives éditoriales pour aborder divers sujets, et vous serez perçu comme un acteur prêt pour le contenu qui génère du trafic organique.

  2. En rendant le contenu plus facile à trouver, vous attirerez l’attention sur vos mots. Cela signifie investir dans l’optimisation de la recherche organique. Il ne suffit pas de trouver les bons mots clés, il faut aussi les utiliser de manière cohérente et faire l’effort de localiser votre stratégie de référencement.

Le fait de se concentrer davantage sur le contenu implique qu’une réflexion sera menée à un moment donné pour décider de la direction à prendre : qu’est-ce qui est important pour vous de dire ? Quel style véhiculez-vous ? Quelle culture montrez-vous ? Comment les visiteurs s’identifieront-ils au contenu publié ? L’image de marque va au-delà du marketing pour devenir une proposition de valeur.

Toutefois, cela devient une pratique courante, car nous voyons partout des sections éditoriales solides, du contenu multilingue et des pages de renvoi bien référencées. C’est là que vous devez vous différencier et que l’expérience du contenu entre en jeu.

Maintenir le trafic 🥕

Si vous avez l’impression qu’il est difficile d’attirer l’attention de votre public une fois, un défi encore plus difficile est de faire en sorte qu’il vous consacre davantage de son précieux temps. Même si vous touchez le bon segment de clientèle qui a développé un intérêt pour ce que vous faites, il est peu probable qu’il se concentre sur quelque chose – ou quelqu’un – d’autre. La concurrence est féroce et, en règle générale, vous pouvez supposer que ce que vous proposez, quelqu’un d’autre le fait aussi, et à un prix inférieur. La fidélisation des visiteurs est condamnée à échouer progressivement si vos éléments de différenciation portent sur les caractéristiques ou le prix.

Pour s’assurer que quelqu’un reviendra volontiers sur votre site web, il faut donc faire autre chose que de générer du trafic avec des annonces et de surveiller les taux de clics. Il ne s’agit pas de ce que le site web peut offrir, mais de la manière dont le visiteur en profitera à chaque fois.

Comment votre site Web peut-il satisfaire le lecteur d’une manière que les autres ne peuvent pas faire ? Avec une expérience. Votre propre expérience de marque est plus difficile à reproduire. Les visiteurs s’attacheront à vous si vous leur fournissez un contenu qui leur donne l’impression qu’on s’occupe d’eux différemment. C’est ainsi que vous pouvez obtenir une réelle chance d’attirer leur attention.

Est-ce que je fais de l'expérience de contenu ?

Un de nos partenaires est venu à notre bureau de Wezen cette semaine et m’a dit :

Je comprends que le fait d’offrir une expérience en ligne à un client apporte de la valeur à un produit ou à un service, et le différencie des produits de base. J’investis donc dans la création d’une expérience produit pour prendre soin de mes clients afin qu’ils apprécient ce que je vends sur différents supports.

J’avais déjà mentionné l’expérience du contenu dans la conversation, alors il m’a demandé :

Dans quelle mesure pensez-vous que l’expérience du contenu fait déjà partie de mes activités ?

Je ne pense pas que la création de contenu doive être considérée uniquement comme un élément d’une stratégie spécifique – produit, marketing, numérique, communication… – et je lui ai donc demandé de réfléchir à quelques autres questions :

– Avez-vous l’impression d’être le premier à publier ce que vous dites en ligne ?– Savez-vous si les traductions sont partagées entre vos équipes ?– Combien de nouveaux articles pourriez-vous publier demain matin ?– Comment savez-vous si une nouvelle page est optimale du point de vue du référencement ?

L’expérience du contenu ne consiste pas nécessairement à rendre le contenu correct dans chaque pratique. Il s’agit de votre capacité globale à fournir 4 couches décisives de valeur.

Il s’agit de donner aux utilisateurs un contenu qui l’est :

Sans précédent 🆕

Que vous vendiez ou publiiez en ligne, la valeur de ce que vous dites commence à diminuer dès que vous le diffusez. Soit parce que quelqu’un d’autre dit bientôt quelque chose de similaire, soit parce que votre contenu a une date d’expiration, l’impact s’estompe avec le temps.

Par exemple, les pure players font toutes sortes d’efforts pour réduire les délais de mise sur le marché et essayer d’être les premiers. Cela donne un avantage concurrentiel qui attire le trafic directement vers la marque : elle peut être perçue comme l’acteur qui est toujours le premier sur le marché avant les autres.

Avant de lancer une initiative de contenu, demandez-vous simplement : comment puis-je m’assurer que je publie un contenu qui n’a jamais été publié auparavant ? En particulier, vérifier que vous ne dupliquez pas vous-même du contenu sur plusieurs supports est une bonne pratique. En outre, cela améliorera votre score de référencement.

Pertinent 🎯

Il est important de fournir du contenu nouveau. Et s’assurer que ses lecteurs sont intéressés est primordial. Cela signifie que vous devez prêter attention à qui est réellement votre public : quels sont vos segments de clientèle ? D’où viennent-ils ? Quand accèdent-ils à votre site web ? Quel est le contenu dont ils sont actuellement les plus friands ?

Vous pourrez ensuite définir la stratégie nécessaire pour qu’ils bénéficient de l’expérience de contenu que vous proposez.

Par exemple, les visiteurs ne lisent pas un site Web de la même manière s’ils viennent de Hong Kong, de Dubaï, de Paris ou de New York, et ils n’utilisent pas les mêmes appareils pour naviguer. Il existe un biais culturel lié aux pratiques numériques qui, s’il est négligé, peut nuire aux expériences locales.

Créez un contenu adapté à chaque segment de clientèle et donnez-leur le sentiment qu’ils ne sont pas négligés.

Sans frontière ⏭️

Les acteurs qui sont prêts pour le contenu peuvent inonder le marché avec du contenu exclusif. L’expérience du contenu est une question de volume et de flux constant d’informations exceptionnelles.

Si vous avez écrit 100 000 mots cette année, essayez den écrire 1 million l’année prochaine. Vous avez besoin de visibilité et votre public a besoin de nouveaux contenus à consommer. Alors ne vous retenez pas et publiez gros, et veillez à publier assez régulièrement pour que vos visiteurs restent à l’écoute.

Signé 🏷️

Vous créez de la valeur pour vous-même grâce au contenu. Le contenu ne doit donc pas être générique, il doit être marqué de votre propre signature numérique. Trouvez un moyen de diffuser un contenu que les visiteurs trouvent spécifique à votre entreprise, que ce soit par son format, son contexte ou sa valeur.

Investir dans la qualité et la cohérence du contenu est essentiel pour que vos visiteurs puissent percevoir et intégrer votre culture. Là encore, la terminologie du référencement est au cœur de l’expérience de contenu, car elle constitue l’ADN commun de votre usine de contenu mondiale.

Faire face aux 3 questions de Content XP ?

Il semble maintenant que la recette de l’expérience de contenu nécessite trois ingrédients : Quantité, qualité et rapidité.

Cependant, obtenir d’énormes volumes de contenu de haute qualité dans des délais courts est un défi et a évidemment un prix.

La question à laquelle les entreprises doivent s’attaquer en premier lieu est donc de préparer un contexte financièrement viable pour le projet de fourniture d’une expérience de contenu. Combien coûte aujourd’hui un mot écrit sur votre site web. Si vous fournissez 10x plus de contenu et que vous le traduisez ensuite en 10 langues, votre budget total sera-t-il suffisant ? La solution émergente que nous voyons est une combinaison de 2 moyens majeurs pour réinventer votre entreprise.

  1. Réinventer votre entreprise pour en faire une usine à contenu. Pour répondre aux 3 questions et industrialiser la production de contenu, une organisation industrielle doit être mise en place. Avec des équipes dédiées, des objectifs et des résultats clés, des compétences sur différents médias et une forte conscience multiculturelle, vous pouvez maîtriser une production de contenu efficace au niveau mondial et réduire les coûts de manière générale.

  2. Réinventez votre technologie avec une usine numérique. De nouveaux systèmes sont nécessaires pour maximiser la contribution et la disponibilité du contenu. Par exemple, Wezen s’intègre aux gestionnaires d’informations sur les produits (PIM) et aux systèmes de gestion de contenu (CMS) et constitue une plate-forme qui vous permet de composer votre expérience en matière de contenu. Ces systèmes facilitent les processus afin que vous ne perdiez pas de temps ni d’énergie dans les tâches de base. Ainsi, vous gagnez en quantité, en qualité, en rapidité et en budget.

Je crois que pour retenir les visiteurs, il faut leur faire apprécier un contexte et un service auxquels ils ne s’attendaient pas. Non seulement nous devons nous assurer que le contenu répond à leurs besoins, mais nous devons aussi chercher une raison pour qu’ils restent. Cela implique une transition des entreprises qui passent des campagnes publicitaires à la production de contenu de qualité. Les acteurs qui parviennent à réaliser cette transition et à devenir prêts pour le contenu gagneront l’amour d’un public de plus en plus nombreux, et le commerce avec.